Accueil du site > Documents > Documents administratifs > Enfant et Naissance > CAMEROUN - MINESUP : Prime à l’excellence universitaire

CAMEROUN - MINESUP : Prime à l’excellence universitaire

Ils seront près de 60.000, à percevoir chacun une bourse de 50.000 F. Eux, ce sont les bénéficiaires de la prime à l’excellence, octroyée aux meilleurs étudiants par le président de la République, à compter de l’exercice budgétaire 2010 du ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup), pour un montant de 2.900.000.000 F. En fait, c’est une promesse du chef de l’Etat, Paul Biya, faite aux étudiants le 31 décembre dernier qui devient une réalité dès aujourd’hui. Car, les étudiants éligibles recevront leur dû dès ce jour.

Le payement s’effectue dans les agences comptables des différentes universités d’Etat du Cameroun. Une bonne nouvelle en somme, tant les voix s’élevaient déjà pour dénoncer le retard accusé dans le payement de cette prime. Du côté du Minesup, l’on explique que ce n’était qu’une question de procédures, plutôt longues. Il a fallu déterminer les conditions d’éligibilité et laisser le temps aux institutions universitaires d’établir les listes des étudiants qui remplissaient les conditions prédéfinies. Aussitôt les fonds débloqués, « certaines universités ont pris beaucoup de temps à communiquer leur numéro de compte afin que l’argent y soit transféré », nous explique une source du ministère.

La prime à l’excellence ainsi lancée sera payée une fois par an, « en fonction de la disponibilité des fonds. Pour cette année académique, ce sont les meilleures du premier semestre qui en bénéficient. L’an prochain, ça pourrait être ceux du second semestre », précise t-on au Minesup.

Cela dit, il a fallu deux réunions de concertation entre le Minesup et des responsables des universités, pour déterminer les conditions d’attribution à la prime à l’excellence. C’est ainsi que les bénéficiaires se comptent parmi les étudiants des universités publiques et grandes écoles, mais aussi ceux des institutions privées ayant été déclarés admis aux examens nationaux (BTS, DSEP), avec une bonne mention, et inscrits en 3e année de licence professionnelle. Ces derniers retireront leur prime dans les établissements publics où ils sont inscrits en licence ou au Minesup, où l’on précise que les étudiants handicapés ont bénéficié de clauses dérogatoires afin d’accéder à la dite prime.

Source : CT